Zoom Zoom Danse Zoom Fitness Zoom Yoga

Bien choisir son Soutien Gorge de Sport

La rentrée scolaire rime avec les bonnes résolutions et par conséquent, la reprise d’une activité sportive ! Que vous soyez une sportive occasionnelle ou une sportive acharnée, une adèpte de gym douce ou de yoga ou plutôt de sports intenses comme la course à pied, le tennis, l’équitation, un bon maintien de la poitrine est conseillé.

Pour cela, je réponds aux questions que vous vous posez peut-être :

  1. Trouver la taille de son soutien gorge
  2. Qu’est ce que çà fait si je ne porte pas de soutien gorge de sport ?
  3. Faut-il porter un soutien gorge sport pour tous les sports ?
  4. Quels sont les critères pour choisir ma lingerie sportive ?
  5. Existe-t-il des exercices physiques qui permettent d’entretenir sa poitrine ?

1. Trouver la taille de son soutien gorge

Entre 80 et 85 % des femmes ne connaissent pas leur taille de soutien gorge et portent une lingerie pas adaptée.

Connaissez-vous votre taille de soutien-gorge de sport ?

Gagnons du temps ! Pour connaître votre taille, c’est très simple. Il faut vous munir d’un mètre de couturier souple et mesurer en deux points :

  • sous les seins en faisant le tour complet et sans trop serrer. Vous allez avoir une mesure comprise entre 68 et 107 cm. Cette mesure va vous permettre de définir la taille ou si vous préférez la largeur pour pouvoir fermer plus ou moins facilement votre soutien-gorge, c’est-à-dire 80, 85, 90, 95…
  • sur les seins en faisant le tour complet et sans serrer en respirant normalement. Ne gonflez pas la poitrine. Vous allez trouver une mesure comprise entre 77 et 126 cm qui vous permettra de déterminer la profondeur du bonnet, c’est à dire A, B, C, D, E, F

Reportez vous au tableau ci-dessous : dans la colonne 1, vous allez trouver la première mesure prise et la correspondance de taille. Dans la colonne 2, en fonction de la mesure prise, vous allez trouver votre taille de bonnet.

Qu’est ce qu’une petite ou une forte poitrine ? Le curseur est d’abord celui que vous mettez vous même. Certaines femmes peuvent être complexées quelque soit leur taille de poitrine.

2. Qu’est ce que çà fait si je ne porte pas de soutien gorge de sport ?

Dans un premier temps, cela n’a pas d’impact si vous faites du sport sans soutien gorge de sport. Cependant, avec le temps, l’âge et selon le volume de la poitrine, sans maintien adéquat vous risquez de distendre la peau et abimer les ligaments de Cooper qui enveloppent le sein et les ganglions mammaires de manière irrévocable. Ce sont ces ligaments qui permettent de soutenir le sein. Une fois distendus, la poitrine s’affaisse.

En faisant du sport, saviez-vous que votre poitrine effectue un rebond vertical variant entre 4 et 10cm selon votre taille de bonnet ce qui multiplie son poids par 5 ?

Pratiquer avec sa lingerie fine n’est pas une bonne idée. La dentelle offre moins de maintien et se relâche. Les baleines peuvent provoquer des blessures sous le sein. Même une petite poitrine peut se relâcher à terme.

Quel que soit le sport que vous effectuez et le volume de vos seins, je vous conseille de choisir un soutien gorge de sport ou une brassière de sport. Vous pouvez voir plus loin comment choisir votre lingerie sportive.

3. Faut-il porter un soutien-gorge de sport pour tous les sports ?

On vient d’en parler, quelque soit le sport et le volume de la poitrine, je vous conseille de porter un soutien gorge ou une brassière. Dans la lingerie sportive, vous trouverez différents niveaux de maintien et de confort.

Pour des sports doux comme le yoga, la gym douce, la marche nordique, la randonnée, vous pouvez opter pour un maintien à intensité moyenne

Ces brassières de sport apportent à la fois soutien aux poitrines naissantes comme celles de vos adolescentes, mais aussi du galbe avec des coques amovibles pour les femmes qui ont besoin d’amplifier un peu. Le soutien-gorge quant à lui permet plus d’option de réglages notamment au dos et les bretelles pour que la femme avec une poitrine plus généreuse se sente à l’aise.

Pour les sports intenses ou à impact comme l’aérobic, la course à pied, l’équitation, le tennis, le judo, le ski, il faudra choisir une brassière ou un soutien gorge à intensité forte ou très forte avec un dos nageur de préférence.

4. Quels sont les critères pour choisir ma lingerie sportive ?

Tout d’abord, il faut savoir que les sous vêtements de sport donnent l’impression de serrer plus et c’est normal ! Lorsque vous passez d’un soutien-gorge du quotidien à un soutien gorge sportif, cette impression est encore plus importante.

La brassière de sport est là pour maintenir votre poitrine en place pendant vos mouvements. Le soutien-gorge en lingerie fine, lui, soutient votre poitrine pendant votre journée sans activité sportive.
Il est donc normal de se sentir plus serrée lors des essayages si vous n’êtes pas habituée à un produit technique.
C’est une habitude à prendre et la gêne que vous ressentez sera vite oubliée pendant l’effort.

Certaines femmes sont plus brassières et d’autres plus soutiens gorges. Leur rôle est toujours le même : maintenir votre poitrine durant les exercices.

La brassière de sport enveloppe la poitrine et rassemble les seins l’un contre l’autre afin de les maintenir d’un seul « bloc ». Elle s’enfile par la tête et n’a la plupart du temps aucun réglage possible au niveau des bretelles ou du dos.

Le soutien gorge de sport maintient chaque sein indépendamment l’un de l’autre. C’est plus confortable pour les poitrines généreuses.
L’enfilage se fait par le bras comme une veste pour les modèles qui se ferment sur l’avant ou comme un soutien-gorge de lingerie fine avec une fermeture par 3 à 4 crochets au dos. On peut également plus facilement les bretelles ou le dos.

Brassières et soutiens-gorges protègent aussi bien la poitrine l’un que l’autre. Le choix est donc une question de préférence et de confort personnel. Si vous avez besoin d’une taille supérieure au 100 E, il faudra cependant vous contenter d’un soutien gorge de sport, car les brassières ne vont pas au-delà du 100E.

Autres critères à prendre en compte : les armatures sont à proscrire. N’achetez pas de soutien-gorge de sport avec armatures, car celles-ci peuvent vous blesser.

Pour vérifier que votre lingerie de sport est correctement ajustée, vous ne devez pas hésiter à remonter chaque sein vers le haut afin que celui ci soit bien positionné et enveloppé. Dès lors que vous pratiquez un sport à intensité forte, je vous recommande un dos nageur qui va soulager le poids sur les épaules.

5. Existe-t-il des exercices physiques qui permettent d’entretenir sa poitrine ?

Comme évoqué au début de cet article, le sein n’est pas un muscle. Il est composé de graisses et de glandes mammaires. C’est d’ailleurs pour cela que les femmes qui pratiquent un sport intensément perdent plutôt de la poitrine comme en musculation par exemple. Donc vous ne pourrez pas gonfler votre poitrine, à moins d’avoir recours à la chirurgie.

Je peux cependant vous encourager à entretenir cette poitrine afin qu’elle s’affaisse moins vite. Pour cela, il vous faudra un tapis de sport et des petits haltères de 2 kg ou de 3 kg pour commencer. Ne chargez pas trop si vous n’êtes pas habituée. Vous pouvez compléter votre séance de sport par une petite douche froide sur les seins qui conduira à raffermir les tissus.

Conclusion

Equipez vous d’une brassière de sport ou d’un soutien-gorge de sport et surtout pensez aussi à le changer régulièrement… si çà fait 10 ans qu’il est dans votre placard, il y a de forte chance qu’il soit aussi usé que votre paire de basket !

This website is using cookies to improve the user-friendliness. You agree by using the website further. Privacy policy